Per Barclay est un artiste plasticien, « créateur de Chambres d’huiles », œuvres capables d’ouvrir la perception tout autant que l’imagination. En effet, depuis la fin des années 80, Per Barclay recourt à un même procédé d’installation qu’il expérimente dans les endroits les plus divers. Il recouvre le sol d’espaces clos avec une huile noire afin de créer des surfaces réfléchissantes qui redoublent l’image du lieu tout en l’ouvrant à la profondeur vertigineuse d’un ailleurs virtuel. Ses installations sont principalement destinées à être photographiées. Son travail a ainsi la capacité d’enregistrer et de sublimer un moment de transformation, conférant un caractère intemporel à un état fugitif de son histoire. En mai 2011, dans le cadre du projet de réhabilitation de l’ancien siège Thomson, la Société Foncière Lyonnaise donne carte blanche à Per Barclay et lui permet de réaliser sa plus grande chambre d’huile, témoignage du lieu et de sa mémoire. Ainsi, à l’intérieur de l’atrium du bâtiment principal, l’artiste recouvre les 1500 m² au sol d’une huile noire, créant une surface réfléchissante et donnant ainsi une profondeur vertigineuse à l’espace. Grâce à l’organisation de trois événements, un Tokyo Art Club Hors les murs, une soirée prestige réunissant les leaders des mondes économique, culturel et professionnel ainsi qu’une journée Portes ouvertes, plus de 1000 personnes ont pu admirer cette installation exceptionnelle. Aujourd’hui à la Vitrine am, ce sont les œuvres photographiques, fruit de cette installation exceptionnelle et monumentale qu’il faut venir découvrir jusqu’au mois de septembre.